Nos road trips

Road trip Floride – ses parcs, ses plages et ses lamantins

J’avais une petite appréhension en préparant ce voyage en Floride. Peur de voir trop de béton, trop de grosses voitures, trop de parcs d’attraction, trop de moustiques… Et bien le résultat après avoir sillonné ce petit bout d’Amérique sur plus de 3800 kilomètres c’est que la Floride c’est vraiment trop de tout ça mais qu’il reste encore de petits endroits où il vaut la peine de s’attarder un peu.

Nous sommes allés en Floride parce que Raphaël participait à l’Ironman du même nom qui a lieu à Panama City. C’est le deal avec Raphaël, il s’inscrit à une grosse compétition par année et ensuite nous en profitons pour découvrir le pays.

Itinéraire de Panama City à Orlando

Panama City

Une ville regorgeant de minigolfs aux allures de parc d’attractions. Franchement à part les couchers de soleil et une belle plage de sable blanc (comme il y en a tant de ce côté de la côte), on n’a pas vraiment trouvé d’intérêt à y rester plus longtemps. Peut-être que c’était la saison qui n’était pas propice ou alors peut-être c’était parce que nous n’aimons pas vraiment le jet ski…

DSC00234

Crystal River

Halte à Homosassa Springs Wildlife State Park pour voir nos premiers lamantins. Le parc est situé près d’une source d’eau tempérée (un peu plus de 20°C) qu’ils adorent venir fréquenter lorsque les températures se rafraichissent. Ces animaux particulièrement menacés ne craignent pas les prédateurs mais plutôt les hélices des bateaux à moteur qui peuvent les blesser mortellement. Il faut savoir que les lamantins sont des mammifères et qu’ils doivent respirer régulièrement à la surface. De gros poumons à l’extérieur de leur cage thoracique leurs permettent de mieux flotter mais les rendent ainsi beaucoup plus vulnérables. Le parc d’Homosassa Springs s’occupe de recueillir et de soigner des lamantins blessés mais également d’autres espèces de Floride (et un hippopotame) ce qui donne un bel aperçu de la faune régionale. On a eu la chance énorme de voir un groupe, d’une douzaine d’individus sauvages, de passage dans les eaux turquoises de Crystal River.

DSC00291

Tampa

Petit tour à Ybro, le quartier cubain où l’odeur de cigare plane partout. On a dégusté un délicieux sandwich cubain à l’Iguane verte en faisant face à des rues désertes et sans vie… Dommage ou mauvais timing? Pour se consoler un peu, on a terminé la soirée avec un magnifique coucher de soleil sur les Longboat Keys et ses maisons colorées.

DSC00321

DSC00335

Sarasota

J’avais lu pas mal de choses avant d’aller voir le Mote Marine Laboratory qui s’occupent de recueillir et de soigner des animaux blessés avant de les relâcher. On ne voit pas le personnel à l’œuvre, ni les animaux blessés mais plutôt les aquariums de recherches du laboratoire spécialisé dans les espèces de Floride. Afin de vous guider, des bénévoles passionnés et affichant fièrement leurs années de volontariat sont là pour répondre à toutes vos questions. La deuxième partie de la visite se fait dans un bâtiment annexe où séjournent des tortues, deux lamantins et un dauphin qui ne peuvent malheureusement pas être remis en liberté. Et même si c’est un peu triste de voir un dauphin s’ennuyer dans son bassin, on se réconforte (ou pas) en apprenant qu’ils relâchent en moyenne 85% des animaux.

Fort Myers et Sanibel Island

On a passé la fin d’après-midi à ramasser de gros coquillages sur la plage du Lovers Key State Park. Malgré notre intense traque sur le Black Island trail qui nous promettait de voir plusieurs espèces d’animaux, on est revenu bredouille de notre chasse au raton-laveur. Une fois de plus, on est allé profiter du coucher de soleil sur la plage après s’être fait littéralement dévorer par des moucherons.

Le lendemain en route vers le Ding Darling Wildlife Refuge pour parcourir la Wildlife drive. Autant vous dire qu’il ne nous a pas fallu très longtemps pour comprendre pourquoi tous les Rangers et les photographes animaliers portaient des moustiquaires en guise de vêtement… Les moustiques ce n’est pas un mythe en Floride! Cette route d’une dizaine de kilomètres peut être parcourue à pied, en vélo ou en voiture mais puisque c’est là qu’on a fait connaissance avec notre premier alligator et notre premier serpent (beurk), je vous déconseillerais la version pédestre (à part si vous courrez vite). On n’a pas fait les malins lorsque monsieur le serpent a décidé d’aller se cacher sous notre voiture…

Dernier arrêt le long de l’allée aux palmiers du Edison & Ford Winter Estates pour visiter les demeures d’hiver des deux amis inventeurs. Une visite passionnante où l’on apprend par exemple que les invités avaient une villa comme chambre d’amis (rien que ça) et que Thomas Edison a déposé plus de 1000 brevets pendant sa vie! Et dire qu’on se souvient que de l’ampoule…

Lovers Key State Park

Lovers Key State Park

DSC00389

Naples

Est-ce que novembre n’est pas le bon mois pour visiter la Floride? Puisque tout était fermé, on a fait comme les retraités du coin: on est allé attendre le coucher de soleil sur le Pier en regardant les pêcheurs et les goélands se battre pour le plus gros poisson. Pour l’anecdote, il n’est pas rare qu’un pélican essaie de voler la prise d’un pêcheur et se retrouve pendu au bout de la ligne (panneau explicatif pour le libérer à l’appui). Mention spéciale au Lemon Tree Inn où on a passé une soirée très agréable à siroter un verre de vin blanc sur notre terrasse à l’abri des moustiques.

Key West

Autant vous dire que j’ai eu très peur de ne pas aimer Key West! Après avoir fait trois heures de route pour rejoindre la ville, ne pas avoir trouvé d’hôtel car tout était sold out et avoir dû rebrousser chemin pour dénicher une chambre, j’ai failli ne plus jamais vouloir y retourner. Une bonne nuit de sommeil et une discussion avec Raphaël m’ont tout de même convaincues de refaire la route en direction de l’île du bout de l’archipel. Heureusement, car je n’aurais pas pu faire une visite guidée de la maison d’Hemingway avec un bénévole ressemblant étrangement à l’ancien propriétaire des lieux et je n’aurais pas pu caresser ses chats à six doigts qui portent chance. Suite de la journée avec les autres attractions touristiques que sont South Point et la marina de l’île (un peu trop touristique à mon goût…).

DSC00657

DSC00645

DSC00646

DSC00643

Lower Keys

Après le marathon Key West, on a décidé de faire une journée un peu plus tranquille en profitant de visiter le National Key Deer Refuge. C’est là que vit le cerf des Keys, une espèce endémique très petite descendant du cerf de Virginie. Moins farouches que les ratons-laveurs, qu’on a seulement aperçu mort au bord de la route, les cerfs des Keys sont plus téméraires et n’hésitent pas à s’approcher pour voir si vous avez à manger (attention c’est punissable de les nourrir). Si vous avez du temps, le refuge propose deux belles balades pour découvrir un nouveau type de végétation.

On a profité de la fin de journée pour faire une pause sur la plage du Bahia Honda State Park. Un moment de détente sympa pendant ce marathon floridien.

DSC00662

DSC00667

DSC00678

Miami

Chance ou malchance, il pleuvait des cordes lors de notre passage à Miami. Après la frustration de ne pas pouvoir prendre le métro aérien (endroit couvert pour visiter la ville depuis les airs) fermé pour le weekend et les trombes d’eau s’abattant sur la ville, on est allé se réfugier au Juice and Java pour savourer un délicieux smoothie. Une heure plus tard et malgré les recommandations du propriétaire de ne pas mettre le nez dehors, on a tout de même décidé d’aller se promener le long de Miami Beach (pour dire « on l’a fait ») et puis mouillés comme des rats, on repris la route.

DSC03534

DSC03529

Palm Beach

Petit tour de la ville en voiture. On a trouvé sans grand intérêt.

Jupiter et Hutchinson Island

Ce banc de sable, autrefois submergé, compte aujourd’hui moins d’un millier d’habitants. Autant vous dire que vous et moi (enfin en tout cas moi) ne pourrons jamais nous offrir une maison sur ce petit bout de paradis mais c’est l’endroit parfait pour passer un après-midi ou une journée à regarder les pêcheurs à l’œuvre. L’interrogation principale des gens du coin était de savoir comment deux touristes avaient réussi à se perdre à Jupiter Island. Facile, on cherchait le Blowing Rocks Preserve. Si vous aimez le bruit des vagues qui s’écrasent contre les rochers, c’est l’endroit fait pour vous. Nous, on a pris le temps de faire un pique-nique et de regarder les tortues jouer dans les vagues.

En continuant la route en direction du nord, vous arriverez sur l’île d’Hutchinson. Un endroit propret où on a apprécié passer une soirée à siroter une Margarita et à déguster une Key Lime Pie avec le retraités locaux.

DSC00707

DSC00760

DSC00733

DSC00755

DSC00777

Cap Canaveral

Si dans les parages l’attraction principale c’est le Kennedy Space Center, le Merritt Island National Wildlife Refuge vaut franchement le détour. Alligators, crocodiles, oiseaux, tatous, dauphins, lamantins et tortues peuplent les lieux. Le refuge propose plusieurs promenades au plus profond de la mangrove à faire seul mais également une route à parcourir en voiture pour observer la faune. Malheureusement, elle était fermée quand nous y étions.

On a terminé notre périple en allant visiter le Kennedy Space Center qui, je tiens à préciser, n’est pas vraiment un parc d’attractions. Il faut plutôt voir la chose comme une incursion dans l’univers des astronautes (vers l’infini et l’au-delà) alors pour ne rien manquer, n’oubliez pas le programme pour connaître l’heure des spectacles. Si vos vacances coïncident avec le lancement d’une fusée, il est possible d’aller le voir depuis Cap Canaveral, ça serait bête de ne pas contrôler non? Et puis ne ratez surtout pas l’exposition de la navette Atlantis revenue de plusieurs missions sur la lune dans l’espace. C’est renversant! Petite anecdote, le hangar a été construit autour de la navette et non pas le contraire… Ils sont forts ces américains!

DSC00849

D’autres idées pour un séjour en Floride?

 

Vous êtes déjà allés en Floride? Des bons plans à partager? N’hésitez pas à les laisser dans les commentaires.

 

ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS PLAIRE

16 comments
  1. Tiziana Répondre
    24 novembre 2014 à 21 h 43 min

    Les photos sont magnifiques avec des couleurs éclatantes c’est magique.

  2. Alexia Valise Fraise Répondre
    25 novembre 2014 à 15 h 11 min

    Et dire que c’est chez moi…:)

    1. Letizia Répondre
      28 novembre 2014 à 12 h 41 min

      Oui arrête… Quand je rentre et je regarde mes photos je me dis toujours qu’il y a des gens qui habitent où j’ai passé mes vacances…

  3. quynh Répondre
    2 décembre 2014 à 10 h 34 min

    L’ambiance est extraordinaire , il me semble que ces places sont encore bien tranquilles par rapport a la reputation de Panama – Les photos donnent bien envie d’y aller

    1. Letizia Répondre
      2 décembre 2014 à 14 h 00 min

      On y est allé un peu « hors-saison » donc je ne sais pas à quoi ressemble Panama en été… Mais on a vraiment apprécié se sentir un peu seul au monde.

  4. Nahon Répondre
    4 décembre 2014 à 15 h 52 min

    La navette Atlantis n’est jamais revenue de plusieurs missions de la Lune, puisqu’elle n’a jamais été.
    Mais c’est vrai que la Floride est un autre monde.

    1. Letizia Répondre
      4 décembre 2014 à 19 h 08 min

      C’est moi qui avait la tête dans la lune, merci Nahon pour ta vigilance, j’ai corrigé cette petite erreur.

  5. Justine Répondre
    21 décembre 2014 à 16 h 19 min

    Je dois dire que la Floride ne m’avait jamais particulièrement tentée mais ton article et tes jolies photos sont en train de me faire changer d’avis… 🙂
    Je viens de lire ton article sur Hawaï où vous êtes allés pour l’ironman, et je vois que c’est aussi le cas pour la Floride; je suis heureuse de ne pas être la seule à suivre mon copain dans ses compétitions (et à transformer les déplacements en voyage sympa 😉 ). Hélas pour moi, sa passion c’est le ball trap !

    1. Letizia Répondre
      21 décembre 2014 à 17 h 59 min

      C’était le deal 😉 un Ironman où il veut et ensuite des vacances sympa. Pour le moment on a visité le sud du pays de Galles, Hawaii et la Floride. Prochain arrêt Majorque 🙂 J’espère que le ball trap te fasse aussi faire de beaux voyages! Pour la Floride il y a vraiment des endroits magnifiques mais aussi des endroits très bizarres… Si jamais tu décides d’y aller n’hésite pas à venir refaire un tour par ici et je pourrai te donner des infos 🙂

      1. Justine Répondre
        22 décembre 2014 à 11 h 17 min

        Oui le ball trap permet de voir des coins sympa aussi 🙂 Majorque est une jolie ile on y été il y a quelques années, mais selon la saison il est parfois dur d’oublier la masse touristique. Pour la Floride, si je décide d’y aller je n’hésiterais pas à te demander pleins d’infos! 🙂

  6. Sophie Répondre
    7 janvier 2015 à 17 h 03 min

    Je viens de découvrir ton blog, il est très joli 🙂
    La Floride c’est mon rêve !!!

    1. Letizia Répondre
      7 janvier 2015 à 19 h 12 min

      Merci beaucoup pour ton message Sophie et bienvenue 🙂 Reviens quand tu veux et si tu as besoin de conseils pour la Floride!

  7. Valérie@EnvieVoyages Répondre
    18 février 2015 à 17 h 35 min

    Quel voyage! J’aimerai beaucoup découvrir cette région et ses lamantins. Ces animaux me fascinent tant ils sont « étranges » (désolée, je ne trouve pas d’autres mots pour décrire ce que je pense d’eux).

    Tu as visité le parc d’Harry Potter? Chanceuse! Tu en a pensé quoi?

    1. Letizia Répondre
      18 février 2015 à 18 h 11 min

      Non étrange c’est bien! C’est vrai qu’ils sont vraiment un peu bizarres. Ils sont énormes et ne bougent presque pas, ils flottent uniquement. C’était une bien belle découverte et c’est un peu LA région pour en voir.
      Oui nous avons fait deux jours à Universal Studio juste pour aller voir le parc Harry Potter! Franchement c’est grandiose! On a eu de la chance, on est arrivé presque les premiers dans la zone réservée à Harry Potter et c’était tellement beau, bien fait, parfait, comme dans le film que j’ai presque cru que j’y étais, j’ai même versé une petite larme d’émotion! C’est drôle parce que j’ai lu les livres (plusieurs fois), vu les films (plusieurs fois aussi) et te retrouver là au milieu c’est presque irréel. Tout est fait pour que tu y crois et les attractions elles-mêmes sont époustouflantes.

  8. Planete3w Répondre
    27 février 2015 à 14 h 31 min

    Pour notre dernier grand voyage, nous avions longuement hésité entre un road trip en Floride ou un road trip dans la région de Yucatan au Mexique. Finalement nous sommes partis au Brésil (belle promotion sur les billets d’avion), mais ce road trip en Floride reste d’actualité. Combien de temps a duré votre road trip en Floride ?

    1. Letizia Répondre
      1 mars 2015 à 10 h 38 min

      On est parti deux semaines. Petit conseil si c’était à refaire on ne partirait pas de Panama City parce qu’il n’y a vraiment pas grand chose à faire là-haut. On a perdu un jour pour parcourir 800km… Le Brésil et le Mexique c’est bien aussi!

Laisser un commentaire