Islande, Nos road trips

Islande en hiver – Þingvellir, Gullfoss et Geysir

Aller voir des aurores boréales en Islande, c’était un de nos rêves. Parce que parfois il faut trouver le courage de les réaliser, nous avons pris nos billets d’avion pour Keflavík, mis nos habits chauds et nos grosses bottes d’hiver, embarqué trépied et appareil photo et le moment tant attendu est arrivé. Oui mais… Nous avons vécu ce que les Islandais ont eux-mêmes appelé « LA pire tempête de l’hiver » et quand un Islandais vous dit que ça va être violent, mieux vaut le croire!

Nous avons choisi de loger dans un petit appartement à Borgarnes, une bourgade à 70 kilomètres au nord de Reykjavík. C’est le dernier village qui possède un supermarché avant longtemps et en Islande, ça veut dire beaucoup de chose… Très franchement, il n’y a rien de très intéressant à faire là-bas, mais c’est un excellent petit pied-à-terre pour visiter l’ouest de l’île ainsi que Þingvellir, Gullfoss et Geysir, trois endroits touristiques qu’il faut voir une fois dans sa vie.

Le « Cercle d’Or »

Depuis Borgarnes, il faut compter environ deux heures pour arriver jusqu’à Þingvellir. C’est faisable en une journée à condition que les routes soient bonnes. En hiver, il arrive régulièrement que les autorités islandaises décident de fermer des routes en raison de trop fortes chutes de neige ou si la chaussée est trop glissante. Nous avons choisi de suivre la route 47 qui longe le Hvalfjörður (le fjord des baleines) au lieu de prendre le tunnel du même nom qui passe sous le celui-ci. Les paysages sont un peu comme partout en Islande, à couper le souffle. Si vous avez le temps, c’est à l’extrémité de ce fjord que vous trouverez Glymur, la cascade la plus haute d’Islande. Il faut compter environ 3 heures de marche pour aller la voir, nous avons fait abstraction pour cette fois. Depuis la route 47, nous avons ensuite bifurqué sur la 48 pour rejoindre Þingvellir. Ne ratez pas les indications pour voir Þorufoss, signalées à gauche de la route, la vue sur la cascade en vaut la peine!

Sur la route de Þingvellir - hiver

Sur la route pour Þingvellir

Parc national de Þingvellir

Appelé en français la plaine du parlement, le parc national de Þingvellir (à prononcer th-ingv-eltir avec le th- anglais) est en fait un fossé d’effondrement qui se trouve à l’intersection des plaques tectoniques nord-américaine et eurasienne. C’est très rare de pouvoir observer ce phénomène géologique car les plaques tectoniques se situent sous l’océan. De 930 à 1798, les Islandais ont siégé en assemblée plénière sur le site en plein air de l’Althing, chaque année, pendant 15 jours, pour élaborer des lois et régler leurs différents. C’est ici que l’Islande a décidé de se convertir au christianisme en l’an 1000 et c’est également là que plus tard, les Islandais ont signé la déclaration d’indépendance le 17 juin 1944. Pour les intéressés, le parc national est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2004.

Comment visiter le parc?

Il y a plusieurs façon d’accéder aux points d’intérêt du parc mais la meilleure est de parquer sa voiture au centre d’informations pour aller se dégourdir les jambes et admirer la beauté des paysages. Commencez par admirer la vue depuis le sommet avant de descendre une petite plateforme qui vous conduira directement dans le fossé d’effondrement. Depuis là, plusieurs petits chemins balisés vous conduiront à la faille d’Almannagjá, le Lögberg (rocher de la loi), l’église de Þingvellir et les chutes d’Öxarárfoss.

Il est également possible de se rendre en voiture à plusieurs parkings et ainsi marcher un peu moins pour accéder aux points d’intérêts. Si j’étais vous, je profiterais de prendre l’air surtout que la balade depuis le Visitor center est vraiment très jolie. Pour ceux qui auraient la mauvaise idée de venir en baskets ou pire en Converse ou en ballerine, il se peut que le chemin ait pris l’allure d’une patinoire géante alors munissez-vous vraiment de bonnes chaussures ou de crampons. Les glissades c’est plutôt marrant, jusqu’au moment où on se retrouve les fesses par terre. Vilain petits lutins…

Parc national de Þingvellir - hiver

Parc national de Þingvellir - hiver

Parc national de Þingvellir - faille d’Almannagjá

La faille géologique qui traverse l’Islande.

Parc national de Þingvellir - Öxarárfoss

Le champ géothermique de Geysir

Si vous ne l’aviez pas déjà deviné et lu partout, Geysir, c’est le geyser qui a donné son nom à tous les geysers du monde. Contrairement à ce que vous pouvez penser, celui qui explose toutes les 5 à 10 minutes ce n’est pas lui mais c’est son petit frère Strokkur. Geysir n’explose malheureusement plus que trois fois par jour (dans ses bons jours…). Il faudra vous armer de patience et surtout avoir beaucoup de chance pour le voir à l’œuvre. Rien n’est impossible non?

Comme tous les endroits très touristiques, il faudrait pouvoir se rendre à Geysir lorsque les cars s’en vont et que les voitures et leurs passagers reprennent le chemin pour Reykjavík (ou ailleurs). En hiver, à part si vous dormez à l’hôtel qui se trouve en face de la zone géothermique, il faudra arriver avant ou après les touristes et surtout vous habiller très chaudement pour photographier cette merveille de la nature. Inutile de préciser que mettre vos mains dans l’eau ce n’est pas une très bonne idée n’est-ce pas? Les panneaux qui vous signalent « Caution HOT » ne mentent pas, mieux vaut être prudent…

Geysir - Strokkur

Geysir - Champ géothermique

Geysir - Champ géothermique

Gullfoss

Le dernier arrêt à faire au Cercle d’or c’est la chute de Gulfoss qui doit son nom de « Chutes d’Or » à l’arc-en-ciel qui est parfois visible quand il fait beau. Le beau temps ce n’était pas pour nous alors je ne vais pas vous mentir et vous dire que c’est possible de faire de magnifiques balades, de descendre et toucher l’eau. Non, nous c’était des rafales de vent qui nous empêchaient presque de respirer, de la neige qui nous giflait le visage et ensuite une « petite » pluie qui est venue terminer le travail…

Ce que nous avons retenu c’est surtout le débit d’eau impressionnant et l’histoire de la sauveuse de Gulfoss qui s’est opposée bec et ongles aux investisseurs étrangers qui voulaient construire une centrale électrique à cet endroit. Un courage sans faille puisque cette dame avait même menacé de se jeter dans les chutes si le projet voyait le jour.

Gulfoss - Hiver

Cahier_crayon
Il faut compter une journée pour visiter le Cercle d’Or et avoir un peu de temps pour souffler, se balader et faire des photos. Depuis Borgarnes (en hiver), il faut compter deux heures de route jusqu’à Þingvellir, une heure jusqu’à Geysir et 15 minutes jusqu’à Gullfoss. Depuis Reykjavík, comptez une bonne heure jusqu’à Þingvellir.
En hiver, les routes islandaises peuvent être fermées. N’oubliez pas de contrôler l’état de
celles-ci sur le guide des routes avant de partir.

 

Tous les articles sur l’Islande en hiver

• La péninsule de Snæfellsnes
La péninsule de Reykjanes
Faut-il louer un 4×4 pour rouler en Islande en hiver?

Vous avez des questions? N’hésitez pas à les poser dans les commentaires!

 

ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS PLAIRE

24 comments
  1. Basile Répondre
    25 mars 2015 à 20 h 12 min

    Merci pour ce bel article! Bien envie d’aller aussi en Islande

    1. Letizia Répondre
      25 mars 2015 à 20 h 36 min

      Tu n’es encore jamais allé en Islande avec tes deux tours du monde? C’est un pays magnifique, franchement je pense que tu vas beaucoup aimer!

  2. Héliïse Répondre
    25 mars 2015 à 22 h 09 min

    Waouhhh les photos ! Ça me démangeait déjà depuis longtemps l’Islande en hiver, et là tu me donnes encore plus envie 🙂 Vivement la suite !

    1. Letizia Répondre
      26 mars 2015 à 10 h 03 min

      Toi qui aime les pays du nord tu devrais adorer la version hivernale de l’Islande! C’est frais et venteux mais absolument magnifique!

  3. Tiziana Répondre
    26 mars 2015 à 10 h 36 min

    Les paysages semblent irréels, tellement vastes et sans personne autour, que dire c’est magnifique.

    1. Letizia Répondre
      26 mars 2015 à 16 h 24 min

      Peut-être que vous pourrez venir voir ça de vos propres yeux si vous achetez une grosse veste et de bonnes chaussures 😀

  4. Madame Potiron Répondre
    26 mars 2015 à 17 h 16 min

    Gniiiiiiiiiii!!! L’Islande, le froid, la neige, les journées sans soleil, l’impression d’être seul au bout du bout du monde… Quel bonheur! Tes images me donnent encore plus hâte de retourner dans les pays nordiques! Quel magnifique voyage vous avez fait 🙂

    1. Letizia Répondre
      26 mars 2015 à 17 h 44 min

      Oh tu m’as bien fait rêver ton aussi avec tes nouvel an au froid… D’ailleurs on est en train de planifier notre nouvel an au froid pour la fin de l’année 🙂 Il faudra que je te fasse une dédicace! Ah chez nous le soleil ça allait en fait. J’ai eu peur qu’il fasse nuit à 16h et finalement, il faisait jour jusqu’à 18h sans trop de problème. Bien pratique!

  5. Louise Répondre
    30 mars 2015 à 15 h 58 min

    Incroyable, personne sur les photos et la nature si présente… Cela doit faire un drôle d’effet de voir tout cela en vrai. J’espère un jour avoir le courage de braver le froid pour voir tout ça :s

    1. Letizia Répondre
      31 mars 2015 à 8 h 15 min

      Si tu as une bonne veste et un bon coupe vent (Gore-Tex si possible), il ne fait pas si froid en Islande… Contrairement à la Laponie où les températures peuvent descendre très bas, l’Islande est presque « tempérée » avec des moyennes hivernales oscillant entre -10 et 0 degrés… Des températures allant jusqu’à presque -40 ont été enregistrées mais il faut vraiment avoir la poisse 🙂 Le truc à avoir absolument c’est des chaussures qui t’isolent du sol parce que c’est tes pieds qui seront gelés avant toi.

  6. Apprentie Voyageuse Répondre
    28 août 2015 à 10 h 32 min

    Tu as réussi à avoir la bulle du geyser félicitation (moi il y avait toujours quelqu’un qui surgissait devant moi au dernier moment – l’Islande en été), et la photo de Gullfoss est magique !
    L’Islande sous la neige semble vraiment un monde à part…

    1. Letizia Répondre
      28 août 2015 à 11 h 39 min

      Oui 😛 J’ai suivi les conseils de Madame Oreille pour cette photo de bulle. Bon, mes photos ne lui arrivent pas à la cheville mais disons que le mode « rafale » m’a bien aidé. L’Islande sous la neige est vraiment magnifique, je conseille! J’irai tester l’été l’année prochaine 😀

  7. Julie Répondre
    12 novembre 2015 à 18 h 50 min

    Je suis tombée sur votre site au hasard en cherchant des renseignements sur l’état de la route en Islande car je pars à mon tour visiter ce merveilleux pays pendant 5 jours courant mi-mars l’année prochaine et je dois dire que vos photos me font trépigner d’impatience!
    Par contre, étant donné qu’il faut s’attendre à braver tous les temps et toutes les températures dans une même journée et que je n’ai à ma disposition qu’une (toute) petite valise (format cabine), j’avoue que je me pose pas mal de questions sur quels vêtements/chaussures emmener avec moi pour être la plus efficace possible et je dois dire votre expérience hivernale islandaise me serait d’un grand secours si vous avez quelques minutes pour m’aiguiller dans ma fastidieuse tâche 🙂

    1. Letizia Répondre
      14 novembre 2015 à 1 h 14 min

      Nous avions également qu’une petite valise taille cabine lors de notre séjour hivernal. Pour gagner un peu de place, nous avions mis nos grosses chaussures et nos grosses vestes gore tex dans l’avion. Il ne faut vraiment pas faire l’impasse sur les vêtements impérméables et les sous-vêtements chauds. Ça laisse un peu de place dans la valise. Si vous avez encore d’autres questions n’hésitez pas! Je suis actuellement en Nouvelle-Zélande, il se peut que je mette un peu du temps à répondre. Bon séjour!

      1. Julie Répondre
        17 novembre 2015 à 11 h 15 min

        Je vous remercie pour votre réponse rapide!

        Est-ce que vous pensez que le combo tee-shirt manches longues (que j’utilise pour le running en hiver, chaud et respirant) + polaire + veste de randonnée (chaude et imperméable) irait pour la journée ou bien est-ce qu’une simple veste de running imperméable suffirait avec la polaire? Pour le bas je pensais mettre un legging polaire et un pantalon de rando par-dessus en cas de pluie ou de vent… Pour ce qui est des chaussures il vaut mieux emmener des après-ski ou bien une bonne paire de chaussures de marche chaudes et imperméables suffit?

        Je vous embête encore avec une dernière petite question… notre itinéraire de base ressemblerait plus ou moins à quelque chose comme ça : 1 jour cercle d’or (parc national de Thingvellir, Geysir et Gullfoss), 1 jour péninsule de Reykjanes (lac de Kleifarvatn, Seltùn, lac de Graenvatn et Grindavik), 1 jour côte sud (cascade de Seljalandsfoss, cascade de Skogafoss, commune de Vik et alentours) et 1 jour Skaftafell et Jökulsarlon.
        J’ai vu que la route 1 principale desservait les principaux sites dits touristiques en Islande, mais avec les différents noms et le peu de cartes détaillées sur le net je m’y perds un peu… alors d’après votre expérience, est-ce que ces différents points sont accessibles avec une voiture de tourisme en hiver?

        Encore désolée pour cette avalanche de questions mais vos précisions me seront d’une aide précieuse 🙂
        Profitez bien par ailleurs de votre séjour en Nouvelle-Zélande (je vous envie, c’est un endroit magnifique également que j’aimerai bien avoir l’occasion d’explorer un jour)

        1. Letizia Répondre
          17 novembre 2015 à 22 h 33 min

          La règle des trois couches est toujours une valeur sûre. Il fait rarement moins de -10 degrés en Islande, c’est le vent qui crée la sensation de froid alors ne lésinez pas sur le coupe-vent. Nous avions des gore tex et nous n’avons eu aucun problème. En ce qui concerne les chaussures j’avais de grosses chaussures fourrées.
          Nous avons séjournez à Borgarnes pour avoir un pied à terre pas trop loin et nous avons tout pu faire depuis là. J’ai posté un article sur rouler en Islande en hiver, je vous invite à le lire, j’explique l’état des routes et surtout je donne le site absolument indispensable pour contrôler votre itinéraire. Les conditions sont parfois tellement mauvaises qu’ils ferment les routes sana avertir. Veiller à toujours contrôler avant de partir. Les routes sont bonnes la plupart du temps et il faut juste être prudent si vous ne conduisez jamais sur la neige. Voilà j’espère avoir répondu à vos interrogations!

          1. Julie
            23 novembre 2015 à 13 h 02 min

            Je vous remercie beaucoup d’avoir pris le temps de répondre à toutes mes questions, c’est très gentil de votre part 🙂

            J’ai pris bonne note du site pour vérifier l’état des routes, je ne manquerai pas de le consulter avant chaque départ, en espérant que la météo soit de notre côté pendant ces quelques jours!

          2. Letizia
            25 novembre 2015 à 1 h 03 min

            Il n’y a pas de problème! N’hésitez pas à m’écrire un email si vous en avez d’autres et sinon bon voyage!

  8. Laurie Gounelle Répondre
    31 octobre 2016 à 16 h 14 min

    Bonjour Letizia,

    Nous faisons une escale de 3 jours pleins en Islande entre San Diego et Paris. Votre article est passionnant!!!!
    Je suis encore plus contente d’y faire escale après cette lecture!

    Que me conseilleriez-vous pour un 3 jours?
    1er jour – Nous arrivons à 4h du matin, je pensais prendre une voiture pour faire le cercle d’or, dormir proche de l’un des sites (je ne sais pas encore dans quel sens nous allons les faire)

    2ème jour – ??

    3ème jour – Blue lagoon et Reykjavik

    merci!

    Laurie

    1. Letizia Répondre
      31 octobre 2016 à 16 h 34 min

      Bonjour Laurie,
      Merci pour votre gentil commentaire. Si vous n’êtes là que pour trois jours, je vous conseillerais de consacrer une journée à Reykjavik pour vous imprégner de l’ambiance. Aller boire un café, manger un hotdog, faites le tour de la ville… Et profiter de votre troisième jour sur la péninsule de Reykjanes en terminant par le Blue Lagoon 🙂 Cette péninsule est vraiment magnifique et il y a de quoi faire pour une journée!
      Bon voyage!

  9. Jeremy Répondre
    14 janvier 2017 à 13 h 24 min

    Bonjour,
    Super article ! Je suis en train de préparer un voyage en Islande début mai et j’aimerai me rendre compte du temps et des paysages, j’ai l’impression qu’à cette période tout est encore très variable.
    Vous êtes partie à quelle période exactement ? (photo de cet article)
    Merci !

    1. Letizia Répondre
      14 janvier 2017 à 15 h 40 min

      Bonjour Jeremy,
      C’était au début du mois de mars et effectivement tu peux avoir de la chance ou pas et ce, le même jour 😊 Welcome in Islande 😉

  10. Aurélie Répondre
    26 janvier 2017 à 17 h 53 min

    Je découvre votre blog, et vous me rappelez de bons souvenirs avec cet article… J’ai découvert le cercle d’or en décembre 2014, et j’en ai un excellent souvenir. Je file lire votre article sur le 4×4 😉

    1. Letizia Répondre
      26 janvier 2017 à 19 h 02 min

      Merci pour ton commentaire et bienvenue sur Prenez Place. L’Islande est un pays absolument extraordinaire ❤

Laisser un commentaire