Islande, Nos road trips

Islande en hiver – La péninsule de Reykjanes

Pour notre dernier jour en Islande, nous avons eu le choix entre un moment détente et far niente au Blue Lagoon ou profiter de la seule magnifique journée ensoleillée pour étendre notre visite de l’île à la péninsule de Reykjanes. Vous savez ce petit bout d’Islande où se trouve l’aéroport international de Keflavík. En grand amoureux de la nature, nous n’avons pas hésité longtemps.. Vous venez?

Il nous aura fallu un peu plus d’une demi-journée pour faire le tour de la péninsule en longeant la route 42 depuis Hafnarfjörður en direction de Grindavík. Pour ceux qui ont vu cet endroit en été, l’hiver les paysages sont complètement différents. Pas de lac turquoise, pas de champs de lave, tout est blanc sur cette bande de terre séparée par les plaques tectoniques américaine et eurasienne. Saviez-vous que la péninsule de Reykjanes est si poreuse qu’aucune rivière ne peut y couler? C’est ce qui explique l’absence presque totale de végétation.

Que voir sur la péninsule de Reykanes?

Avant de commencer avec les curiosités naturelles du lieu, nous avons été charmé par les paysages hivernaux que nous avons traversé depuis Hafnarfjörður. La neige tombée pendant la nuit, le soleil et peut-être le fait de devoir repartir un peu plus tard dans la journée rendaient le tout presque irréel. Difficile de s’imaginer les paysages autrement que blancs et immaculés en ce moment précis.

Péninsule de Reykjanes

Péninsule de Reykjanes

Le lac Kleifarvatn

Il faut savoir faire abstraction des explications du guide de voyage, quand on se balade en Islande en hiver et ça vaut aussi pour les plages de sable noir qui entourent lac de Kleifarvatn puisqu’il était lui aussi recouvert d’une belle couche de neige. Nous sommes juste restés là, à contempler les paysages sans rien dire, sans personne. Un petit moment de bonheur de se sentir seul au monde.

Lac Kleifarvatn

Le lac de Kleifarvatn complétement recouvert par la neige. Irréel 💙

Lac Kleifarvatn

Lac de Kleifarvatn

Le champ géothermique de Seltún

Lorsqu’on pense à des volcans, on pense souvent à de la lave bouillonnante, ici à Seltún, les volcans s’expriment en surface par des marmites de boues bouillonnantes et des solfatares, qui sont en fait des fumeroles rejetant du soufre en quantité importante. C’est quoi cette odeur d’œuf pourri? C’est le souffre que l’on peut également sentir à Geysir, le geyser du Cercle d’Or. Comme d’habitude en Islande quand ça fume, même si on en a très très envie, on ne va pas mettre les mains juste pour voir si c’est chaud. Les températures atteignent ici, 200°C à 1000 mètres de profondeur.

Seltun

Seltun

Champ géothermique Seltun

Un peu plus loin à gauche, toujours en direction de Grindavík, se trouve le lac Grænvatn. Il est censé être bleu émeraude en raison des algues qui prolifèrent à cet endroit mais il était également recouvert de neige quand nous y étions et le ciel a commencé à nous jouer des tours.

Gunnuhver et Reykjanestá

J’ai une passion incommensurable pour les phares maritimes. Je trouve qu’ils sont magnifiques, à l’épreuve des vents et des marrés à trôner fièrement sur leur rocher. Alors quand j’ai vu dans mon guide qu’il y avait à Reykjanestá, le premier phare d’Islande j’ai voulu y aller. On a d’abord fait une halte à Gunnuhver (c’était plus près) pour aller voir de plus près Gunna, la sorcière qui hanterait le geyser. Pour s’y rendre, il y a un panneau à gauche de la route 425 en direction de Hafnir.

La sorcière s’appellerait en fait Guðrún Önundardóttir, mais je vais vous épargner la prononciation parce que l’Islandais et moi (et vous?) ça fait deux. Nous l’appellerons Gunna, le diminutif de Guðrún. L’histoire raconte que Gunna se disputa avec un riche fermier du coin parce qu’il lui avait volé une marmite en guise de paiement. Furieuse, elle mourut  peu de temps plus tard et se résolut à tuer le fermier et à terroriser les gens du village. Un exorciste vint à Gunnuhver pour tenter d’envoyer Gunna dans l’au-delà et elle fût jeter dans le geyser. Selon la légende, vous devriez pouvoir apercevoir l’ombre de cette femme refuser d’entrer dans le geyser.

Reykjanesvirkjun

C’est un peu la larme à l’œil que nous avons ensuite pris la direction de Reykjanestá, pour admirer le phare et les falaises environnantes. Malheureusement pour moi et mon amour pour les phares, le temps s’est couvert et il a commencé à pleuvoir. Il a fallu retourner à l’aéroport…

Reykjanesta

Cahier_crayon
La péninsule se visite aisément en une seule journée, nous avons fait le tour juste avant de repartir en direction de la Suisse. Si vous y passez la journée, vous devriez même être en mesure de faire une halte détente au Blue Lagoon, nous ça sera pour la prochaine fois…

En hiver, les routes peuvent être fermées. N’oubliez pas de contrôler l’état de celles-ci sur le guide des routes islandaises avant de partir.

 

Tous les articles sur l’Islande en hiver

• Le Cercle d’Or – Þingvellir, Gullfoss et Geysir
• La péninsule de Snæfellsnes
Faut-il louer un 4×4 pour rouler en Islande en hiver?

 

ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS PLAIRE

12 comments
  1. bonsvoyagesetc Répondre
    6 mai 2015 à 8 h 53 min

    Je déteste la neige!!! Mais je dois dire que ces paysages sont très beaux.

    1. Letizia Répondre
      6 mai 2015 à 11 h 54 min

      On a vraiment eu de la chance avec le temps, c’était féérique! Merci pour ton commentaire!

  2. Amélie Répondre
    6 mai 2015 à 9 h 38 min

    Tes photos sont sublimes, il me tarde de voir ces fabuleux paysages en VRAI 🙂

    1. Letizia Répondre
      6 mai 2015 à 11 h 55 min

      Bientôt, bientôt! J’ai vu que tu avais préparé un joli programme, j’espère que vous aurez de la chance avec la météo!

  3. Charly Répondre
    6 mai 2015 à 14 h 46 min

    Je suis totalement fan de ta série sur l’islande en hiver !
    Je dois avouer que je ne me suis jamais vraiment penchée sur ce pays mais tes photos sont fabuleuses et je reconnais mon erreur !
    Quel beau pays ! Je mettrais sans aucun problème ma réticence envers la neige pour découvrir ces paysages !

    1. Letizia Répondre
      6 mai 2015 à 17 h 30 min

      Merci beaucoup Charly! L’Islande est un pays magnifique même en hiver. On a choisi cette saison pour tenter la chasse aux aurores boréales mais malheureusement, on n’en a vu qu’une toute petite… J’espère pouvoir y retourner pour continuer d’explorer cette île et je ne peux que te conseiller de mettre tes réticences de côté, tu ne seras pas déçue!

  4. Madame Potiron Répondre
    8 mai 2015 à 9 h 29 min

    Ça a l’air vraiment chouette l’Islande – les pays nordiques en hiver il n’y a rien de plus féérique! Une fois qu’on y a goûté, on a qu’une envie c’est d’y retourner! Nous n’avons pas encore eu la chance d’explorer cette île, mais tes photos donnent définitivement envie d’y aller…

    1. Letizia Répondre
      8 mai 2015 à 15 h 16 min

      Vous avez déjà choisi où vous partez cet hiver? Parce que je sais pas si on peut faire du ski de fond le 1er de l’an mais je suis sûre que l’île vous plairait! Peut être qu’on y retourne en décembre pour sillonner le sud de l’île…

  5. stephane Répondre
    18 mai 2015 à 15 h 42 min

    Les photos sont superbes mais me donnent des frissons !! Impressionnant les volcans qui fument !

    1. Letizia Répondre
      18 mai 2015 à 15 h 50 min

      Merci Stephane pour ton commentaire. Le contraste entre la neige et la fumée, le chaud et le froid est effectivement complètement fou. L’Islande est un pays qui offre ce genre de contraste et personnellement je suis fan!

  6. malicyel Répondre
    21 mai 2015 à 0 h 08 min

    L’Islande en hiver fait partie de mes choses à faire !

    1. Letizia Répondre
      22 mai 2015 à 9 h 36 min

      Toi qui adore ce pays il faut absolument que tu le découvres couvert de son beau manteau blanc, c’est un must! Tu vas adorer 🙂

Laisser un commentaire