Nos randonnées, Suisse

En compagnie des cerfs et des marmottes au Val Trupchun

Habiter la Suisse et n’avoir jamais vu le Parc national c’est un peu comme habiter Paris et n’avoir jamais vu la tour Eiffel. Nous avons donc profité de notre retour des Dolomites pour aller repérer les lieux pour un prochain séjour randonnées.

Après s’être renseigné à l’Office du tourisme de Zernez, nous décidons de prendre la route pour le Val Trupchun, une randonnée réputée facile pour observer la faune et la flore sauvages. Départ du parking de Prasüras sur les hauteurs de S-Chanf aux alentours de 8h pour profiter du sentier désert avant que la horde de marcheurs arrive. Habitué aux montées, nous nous rendons rapidement compte que le sentier est accessible et seulement en faible pente et que le Parc national tient ses promesses et offre des paysages grandioses. Pendant plus d’une heure, nous longeons une petite rivière avec comme seul bruit, l’eau qui s’écoule. On prend petit à petit de la hauteur sur la « Höhenweg ». Le soleil commence à pointer le bout de son nez. Au loin, on entend le bruit d’un cerf qui brame et on aperçoit une biche. Même pas le temps d’essayer de sortir l’appareil photo qu’elle s’est déjà réfugiée dans les bois. Plus loin, trois grosses marmottes prennent un bain de soleil.

DSC03425

DSC03382

DSC03406

L’Alp Trupchun est dans l’ombre lorsque nous atteignons le fond de la vallée. Une vingtaine de passionnés armés d’appareils photo et de jumelle à faire pâlir attendent déjà le réveil des animaux. On ne nous avait pas menti, le spectacle est à couper le souffle et on profite pour prendre un petit-déjeuner en compagnie des cerfs qui nous regardent de haut et des dizaines de marmottes qui sortent de leur trou à quelques mètres de nous.

Bien qu’il soit tôt, les marcheurs commencent à arriver. Nous décidons de redescendre et d’aller jeter un œil dans le Val Müschauns, début du plus long glacier rocheux de Suisse. Nous rejoignons la vallée par le sentier que nous avons parcouru en montant. Par contre, ça grimpe plus que dans le Val Trupchun! Tout les marcheurs ont pris la direction du fond de la vallée pour aller voir les animaux et nous en profitons d’avoir le Val Müschauns pour nous tout seul.

DSC03422

DSC03417

DSC03408

On a finalement fait une balade de cinq heures et ce premier contact avec le Parc national était vraiment magique. A refaire!

 

Les autres randonnées à ne pas manquer dans le coin

 

ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS PLAIRE

2 comments
  1. Dorothée Répondre
    18 octobre 2015 à 10 h 17 min

    Juste magnifique! (je veux voir des marmottes! 🙂 )

    1. Letizia Répondre
      19 octobre 2015 à 11 h 56 min

      Elles t’attendent en Suisse 😛 Enfin, disons au printemps prochain parce qu’avec le froid qu’il fait ces derniers jours, elles sont sûrement aller manger et ensuite ne pas tarder à aller faire la sieste.

Laisser un commentaire