Suisse

Dormir dans un tonneau aux Grisons

Nous aimons les Grisons On l’a prouvé mainte fois et on le prouvera encore, tant cette partie de la Suisse nous laisse à chaque fois des étoiles dans les yeux et des papillons dans le ventre. Alors quand nous avons découvert que nous pouvions combiner cette passion avec celle pour les hébergements insolites, nous n’avons pas hésité une seule seconde.

Après la nuit comme des cowboys avec les bisons de Christian dans le canton de Berne, nous avons décidé de tester les anciens tonneaux de vin de la famille Herrman. Il s’agit en fait de deux tonneaux de vin, le premier aménagé pour dormir avec un duvet et un matelas bien moelleux et le deuxième équipé d’une table et de deux petits bancs pour manger. Il y en a même un troisième pour ceux qui aimeraient venir entre amis ou en famille.

Dormir dans un tonneau de vin - Prenez Place

Nous sommes arrivés en fin d’après-midi juste avant le coucher du soleil sur le domaine de la famille d’Angelika. En tant qu’enfants natifs d’un petit village paysan, c’est un peu un retour en enfance de se retrouver ici. Les vaches, les chèvres, l’odeur de la nature. On va être bien.

A peine les clefs de notre hébergement récupérées, nous allons poser nos affaires dans le premier tonneau. Il y a même un petit radiateur électrique. Ouf, nous ne mourrons pas de froid cette nuit! On ouvre le deuxième pour visiter et on découvre un panier avec le repas du soir et une boîte avec le petit-déjeuner pour le lendemain. Tout est décoré avec goût dans des tons rouges, c’est très mignon.

En réservant, Raphaël a décidé de mettre le paquet. Nous aurons également droit à une dégustation de vins du domaine. Angelika fait son apparition avec un petit panier en osier et une bouteille de « champagne ». Il s’agit du mousseux de la maison qu’on ne peut pas appeler « champagne » puisqu’il s’agit d’une appellation d’origine contrôlée. On parle de tout et de rien pendant qu’elle nous parle des subtilités de la viticulture dans les Grisons. Elle nous explique les cépages cultivés sur le domaine et surtout que la famille n’utilise aucun pesticide. Un bon point pour eux!

Nous visitons ensuite une petite grange qu’ils utilisent pour faire des fêtes et ensuite les locaux où ils entreposent le vin. Aujourd’hui, les tonneaux en bois on laissé leur place à des cuves en acier mais certains vins ont la chance de vieillir en barrique! J’adore ❤

La dégustation se termine dans une salle attenante au local où ils mettent le vin en bouteille. Le temps passe tellement vite que nous ne nous étions pas aperçu que le soleil s’était déjà couché et qu’Angelika était attendue pour le repas…

Dormir dans un tonneau de vin - Prenez Place

Dormir dans un tonneau - Prenez Place

On reprend la direction de notre tonneau, ce soir, nous avons droit à une fondue. On lit toujours beaucoup de choses sur la fondue et bien sachez qu’en Suisse (et je crois que vous pouvez demander à tout le monde), une vraie fondue se mange chez soi. Pas de restaurant, tout au plus une métairie après une bonne marche ou une balade à ski de fond par une soirée de pleine lune. Alors dans notre chez nous pour la nuit, nous sommes très contents de pouvoir savourer une fondue avec du fromage du village. C’est presque un peu comme à la maison.

Pour ceux et celles qui commencent à paniquer et à se demander « mais comment je fais une fondue », le mélange que nous avions à disposition était déjà tout prêt. C’est un peu une fondue pour les nuls qu’il suffit de mettre dans le caquelon et tourner en huit. Oui, en huit et toujours dans le même sens. C’est vital! Non ça c’est pas vrai, j’ai déjà essayé de faire dans l’autre sens, en rond et en carré pour embêter Raphaël (c’est lui le chef de la fondue, moi je suis italienne, je suis la cheffe de la pizza et des lasagnes) et ça fonctionne aussi 😉

Dormir dans un tonneau de vin - Prenez Place

Dormir dans un tonneau - Prenez Place

Dormir dans un tonneau aux Grisons - Prenez PlaceAvec notre repas du soir, une bouteille de Riesling-Sylvaner de la maison est comprise dans le prix. Après la dégustation, une bouteille de vin pour les deux… On va bien dormir, il n’y a pas de doute. On allume le petit chauffage électrique car il commence à faire froid. On coupe le pain et c’est prêt.

On s’amuse bien dans notre petit tonneau. On discute de tout et de rien et on profite de l’instant. Finalement, il ne nous faut pas grand chose pour être heureux.

Pour faire la vaisselle, nous mettons les assiettes sales et les couverts dans le panier et Urs, le papa d’Angelika se chargera de venir les rechercher. Nous avions demandé à Angelika quelques conseils pour la journée du lendemain mais c’est Urs qui viendra nous les donner en nous expliquant avec passion, tous les magnifiques endroits de sa belle région.

Dormir dans un tonneau - Prenez Place

Dormir dans un tonneau - Prenez Place

Spécialité de la région, le pain aux poires à emporter avec soi. Chaque petite attention est bienvenue et nous sommes vraiment gâtés.

Le lendemain matin, nous sommes réveillés par les premiers rayons du soleil. On traîne un peu en regardant les montagnes au loin (le panorama est super!) avant d’aller prendre le petit-déjeuner. Nous découvrons avec émerveillement une bonne tresse (une autre spécialité suisse et on ne peut s’empêcher de faire une petite dédicace à nos copains de Soundwave on the Road) avec du beurre, de la confiture maison et du miel. Il y a également un morceau de fromage pour les amateurs de salé et une tarte aux noix des Grisons, mon pêché mignon!

A l’aide de la bouilloire à eau qui se trouve dans le tonneau, on chauffe de l’eau pour le café et on regarde le soleil s’élever dans le ciel en rêvant un peu à notre programme de la journée.

Dormir dans un tonneau - Prenez Place

Dormir dans un tonneau - Prenez Place

Dormir dans un tonneau - Prenez Place

 

Bon à savoir

  • Schlaff Fass propose en fait deux emplacements pour dormir dans les tonneaux. Un se trouve à Maienfeld chez la famille Herrmann et l’autre à Jenins.
  • Les toilettes se trouvent à une centaine de mètres des tonneaux. Il n’y a pas de douche, seulement des serviettes et une savonnette.

Schlaff Fass
  Unterdorf 14 7307 Jenins / Bündte 1 7304 Maienfeld
  +41 79 280 02 62
  222.- la nuit, le repas et le petit-déjeuner / 180.- sans le repas.
Compter en plus 20.- par personne pour la dégustation de vin.


 

A faire ou à voir dans la région

  • Visiter le village de Heidi qui se situe à Maienfeld. Un personnage tellement mythique en Suisse qu’ils ont reconstruit sa maison et celle de son grand-père sur les hauteurs du village. Vous aimez la lecture? N’hésitez pas à lire le roman de Johanna Spyri, un classique de la littérature helvétique. Attention, fermé de mi-novembre à mi-mars.
  • En dessus du village de Maienfeld se trouve également des chênes millénaires. La balade peut se faire depuis les tonneaux de la famille Herrman. Il suffit de monter derrière la ferme en direction de la forêt. Il y a également une plateforme pour admirer la vue de la région depuis les hauteurs.
  • Vous séjournez dans la région au printemps ou en automne? Chaque année, autour du 12 mars et du 30 septembre, le soleil se lève dans le « Martinsloch » et illumine l’église du village. Nous l’avons aperçu qu’à moitié en 2016, mais ce n’est que partie remise.

Dormir dans un tonneau aux Grisons - Prenez Place

  • Photographier le viaduc de Landwasser inscrit un patrimoine mondial de l’UNESCO. Il s’agit en fait d’un viaduc ferroviaire de 65 mètres de hauteur rendu célèbre par les photographes.
    Pour y aller, ce n’est pas très compliqué, il suffit d’emprunter la route en direction de Filisur et il y aura des indications. Depuis le parking, une balade d’une trentaine de minute vous permettra de monter jusqu’au belvédère. Les trains passent à l’heure pile et à la demi-heure alors prévoyez un peu de temps pour les voir les deux. Une balade de 40 minutes vous permettra d’aller le voir depuis le pied du viaduc. Si vous souhaitez monter à bord du célèbre train rouge qui passe dessus, rendez-vous à la gare de Filisur. Le trajet est assez cher mais les vues sont à couper le souffle. Attention, selon nos sources, il est impossible d’ouvrir les fenêtres du train pour prendre des photos. Si quelqu’un a déjà fait le trajet, il peut sans autre nous laisser un mot dans les commentaires.

Viaduc de Landwasser - Prenez Place

  • Pour les amateurs de ski de fond (et si vous venez en hiver), il est possible d’emprunter les pistes de Lenzerheide ainsi qu’à Klosters. Idéal également pour les débutants. A Lenzerheide, possibilité de skier dans le village, ambiance très particulière.
  • Si votre truc c’est plutôt le ski de piste, il existe plusieurs stations dans le coin. Les stations de Lenzerheide et d’Arosa sont très chères. Il faut compter 70.- par jour pour l’abonnement. Nous avons personnellement opté pour Savognin, une plus petite station d’avantage à portée de bourse.

 

Ce n’est pas la première fois que nous allons aux Grisons alors si vous avez besoin d’autres idées, nous vous invitons à aller lire nos articles sur cette région absolument magnifique.

 

ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS PLAIRE

10 comments
  1. Florian Répondre
    25 avril 2017 à 9 h 19 min

    super expérience, ça donne envie

    1. Letizia Répondre
      25 avril 2017 à 10 h 11 min

      Merci Florian!

  2. Betty Répondre
    28 avril 2017 à 15 h 18 min

    Quelle belle expérience ! On est fan des hébergements insolites, on peut dire qu’on est servi 🙂 Et en plus, c’est à côté des sublimes paysages de la Suisse… On prend note 😉

    1. Letizia Répondre
      28 avril 2017 à 15 h 19 min

      On en a plein d’autres en réserve si vous passez par chez nous! D’ailleurs on vous parle très bientôt d’une cabane de trappeur où nous avons passé un séjour absolument magique!

  3. voyage Nord du Perou Répondre
    2 mai 2017 à 19 h 52 min

    ouah, je suis rentré dans pas mal de tonneaux de cette taille d’ailleurs, durant les vendanges, pour les nettoyer. Mais je devais rentrer par la petite porte. Ces tonneaux- là sont magnifiques! On attend d’autres articles de sites insolites. Merci. Philippe

    1. Letizia Répondre
      2 mai 2017 à 21 h 11 min

      Très bientôt la cabane du trappeur ✨ Ça doit être sympa aussi les vendanges! J’avais pu aider ma tante une fois, on avait bien rigolé 😊

  4. Cindy came-true.blogspot.fr Répondre
    3 mai 2017 à 12 h 21 min

    Oooh c’est trop mignon ces petits tonneaux, vu de loin ils ont l’air minuscules!!! Mais finalement il a l’air d’y avoir de place à l’intérieur. Ca devait être bien chouette!! Et en plus vous vous êtes fait une fondue hmmmmm!!!!!

    1. Letizia Répondre
      8 mai 2017 à 18 h 52 min

      N’est-ce pas qu’ils sont trop mignons? En fait c’est pas si petit que ça. Je pense que ça pourrait être un peu serré pour quatre adultes mais franchement à deux c’était parfait. Et les lits trop moelleux, le rêve! Et je ne parle pas de la fondue un délice ♡

  5. Itinera Magica Répondre
    21 mai 2017 à 11 h 21 min

    Je suis passée tout près (vers Maienfeld) en revenant d’Allemagne et j’avais été émerveillée par la beauté de cette région. Je regrette de ne pas avoir vu le spectaculaire viaduc ! la Suisse est si belle…
    J’adore tes photos. Tu as vraiment le don de capturer les atmosphères, tes photos donnent faim aussi 😉 je garde précieusement cet article qui m’a fait rêver de Suisse, des Alpes, et de fromage (j’ai bien rigolé sur la fondue en carré ou en 8)!

    1. Letizia Répondre
      21 mai 2017 à 14 h 18 min

      Oh merci pour ton commentaire ça me touche 😘 Franchement, il faut quand même que je l’avoue, la Suisse est un pays incroyable et on s’en prend plein les yeux à chaque fois. On a de la chance d’y habiter. A force de rêver devant les photos des autres, j’ai presque obligé Raphaël a m’emmener au viaduc de Landwasser et c’est vrai qu’il est vraiment magnifique ♡ Le prochain but est de le voir sous la brume en hiver, les photos sont féériques! Hihihi, la fondue, c’est tout un art, il ne faut pas rigoler avec ça et encore moins avec Raphaël 😉

Laisser un commentaire