Suisse

Comme des cowboys au Bison Ranch

Dormir dans une cabane en bois au milieu de bisons. Pas d’eau chaude, de wifi et du bois pour se chauffer. Parfait pour un weekend déconnexion.

On ne va pas vous mentir, on connaissait le Bison Ranch avant d’aller y passer la nuit. C’est normal, on a tous les deux grandit dans la région, enfin de l’autre côté de la montagne. Ce qu’on ne savait pas par contre, c’est que Christian Lecomte, le propriétaire des lieux, est un passionné. A première vue, un de ceux qui ne parle pas beaucoup mais qui n’en pense pas moins.

La cabane Far West

BisonRanch_Cabane2

Nous arrivons aux alentours de 16 heures. Ce n’est pas le meilleur moment pour faire une balade. Le brouillard est à couper au couteau et il commence à neiger. Christian nous accueille et nous donne les clés pour que nous prenions possession de notre cabane Far West. Tout est très simple ici, on se chauffe au bois, il n’y a pas d’eau chaude et surtout pas de réseau. On va pouvoir faire une pause déconnexion bien méritée.

On s’empresse d’aller dans notre petite cabane pour commencer à la chauffer. De la neige est prévue pour la nuit et on n’a pas vraiment envie d’avoir froid. On prend également connaissance des toilettes sèches à quelques pas de la cabane (spéciale dédicace aux froussardes qui adore sortir dans le noir en pleine nuit). Ici, le moto est « rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ».

La cabane est très rudimentaire. C’est Christian qui l’a construite de ses propres mains (ne vous inquiétez pas, on peut même y dormir en hiver!). A l’intérieur, un lit pour deux personnes et un lit à étage. Une chouette idée pour ceux qui veulent venir y passer le weekend en famille. Une table, deux petits bancs, des bougies, une lanterne et un petit poêle à bois. Pas de chichi, on est là pour passer un moment ensemble et on n’a pas vraiment besoin de plus.

BisonRanch_Cabane5

Maintenant que le feu est allumé, nous décidons quand même de braver le froid et le brouillard pour aller rencontrer les bisons. Ils sont une cinquantaine à vivre ici et ils sont tous de la famille du bison américain. Un peu plus tôt dans la journée, Christian nous a raconté avoir commencé l’élevage en 1992 pour diversifier sa production, après une grosse baisse du prix du lait. Un coup dur pour de nombreux agriculteurs de la région qui ont décidé de se tourner vers le tourisme pour joindre les deux bouts.

Sur le domaine, il est d’ailleurs également possible de dormir dans un tipi (ça doit être sympa, il faudra qu’on essaie) et dans les dortoirs de l’auberge. Malheureusement, nous étions trop tôt dans la saison et les tipis n’étaient pas encore montés…

BisonRanch_Bison

Pour le souper, nous remontons en direction de l’auberge et retrouvons Christian. Pas de chichi non plus ici. La cuisine est simple: grillades au feu de bois, röstis, fondues et assiettes campagnardes.

On prend place devant la cheminée et on choisi entrecôte, salade verte et terrine de bison. Pendant qu’on nous serre la terrine (tellement délicieuse qu’on en ramènera à la maison) sur du pain fait maison, nos deux entrecôtes cuisent sur le feu de la cheminée. Les röstis et la viande de bison sont délicieux! Tellement délicieux qu’un peu de sel et une tombée de poivre suffisent à exalter le goût.

BisonRanch-entrecote

Depuis cet après-midi, le sauna et le jacuzzi sont en train de chauffer. On est un peu frileux au début (il commence à neiger) mais l’expérience est trop belle pour ne pas la tenter. On enfile nos maillots de bain et on va se relaxer dans le sauna. Par la fenêtre, la neige tombe. C’est féérique et on se sent bien.

On se risque même à sortir de la cabane, qui sert de vestiaire, pour faire un saut dans le jacuzzi. Jamais je n’aurais pensé sortir en maillot de bain alors qu’il neige mais nos corps chauffés par le sauna ne grimacent pas.

BisonRanch-jacuzzi

Le lendemain matin, on se réveille et on enfile rapidement nos vêtements. Il ne fait pas très chaud quand il n’y a plus de feu dans le poêle. La neige a saupoudré les alentours et les jonquilles sous la neige c’est quand même un peu drôle.

On remonte à l’auberge. Christian vient boire un café avec nous pendant notre petit-déjeuner et nous montre les photos souvenirs de l’exploitation, il a les yeux qui brillent. C’est un passionné c’est sûr. Malheureusement, il est déjà l’heure pour nous de quitter les lieux car nous avons rendez-vous… Cette expérience au pays des cowboys nous a vraiment enchantée et on reviendra tester les tipis!

BisonRanch-neige

Avant de terminer, quelques petits conseils (parce qu’on est sympa)

  • Les petites cabanes Far West ça doit être féérique en hiver, mais même s’il y a écrit « couvertures à disposition », ne faites pas comme nous et prenez vos sacs de couchage. Vous éviterez de vous réveiller en sursaut pendant la nuit pour aller mettre du bois dans le feu.
  • Si vous dormez et mangez chez Christian, vous économisez 5.- sur la nuitée.
  • Votre rêve est de manger du bison? Essayez l’entrecôte, un pur délice! Au Bison Ranch, les animaux vivent dehors toute l’année et n’ont presque pas d’interaction avec l’être humain. Chaque année, une douzaines de bêtes sont destinées au restaurant, mais il se peut les morceaux nobles comme l’entrecôte et le filet proviennent du Canada (de juillet à novembre).
  • Pour réserver, téléphonez à Christian, il n’est pas trop technologie (même si son site Internet est top) et préfère avoir ses hôtes au téléphone 😉

Bison Ranch
  Colisses 101 2534, Les Prés-d’Orvin, Suisse
  +41(0)32 322 00 24
  110.- la nuit dans la cabine Far West pour 2 personnes avec petit-déjeuner.
Compter 100.- pour le souper si vous prenez l’entrecôte et du vin.


A faire dans les alentours

Parce que notre belle région ne propose pas qu’une aventure au pays des cowboys, voici encore quelques petites idées pour passer le temps.

  • Forest Jump : On a testé l’accrobranche à une autre occasion et c’est vraiment sympa. Vous pouvez aussi faire du tir à l’arc ou jouer à la pétanque. Fermé en hiver.
    Forest Jump / Les Colisses du Bas / Les Prés-d’Orvin / Tél +41 (0) 32 325 54 30
  • La région est également un paradis pour les randonneurs. Notamment avec l’antenne de Chasseral qui n’est pas très loin et qui est atteignable par une jolie balade le long de la crête.
  • Ski de fond ou raquettes : les pistes montent jusqu’à l’auberge du Bison Ranch alors n’hésitez pas à faire une pause café pour vous remettre de vos émotions. Pistes illuminées le soir au Prés d’Orvin qu’on valide. Habillez-vous bien, il fait froid!

Balade avec des lamas

Le lendemain, on est parti en direction de Lamboing pour faire une balade avec des lamas et c’était franchement sympa.

Cette nuit au Bison Ranch est le fruit d’une collaboration avec l’Office du tourisme Jura & Trois-lacs. Nous restons libres de nos choix éditoriaux.

 

ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS PLAIRE

8 comments
  1. En Mode Bonheur Répondre
    13 mai 2016 à 14 h 03 min

    Tellement dépaysant comme séjour, ça donne envie !

    Et très chouette votre blog 🙂 Belle découverte 😉

    Julie

    1. Letizia Répondre
      13 mai 2016 à 14 h 23 min

      Bonjour Julie et bienvenue sur Prenez Place!
      Merci pour les compliments 😀 C’est vrai que c’était une bien chouette expérience et il faudra vraiment qu’on retourne essayer les tipis.
      Bon weekend!

  2. Liilice Répondre
    18 mai 2016 à 17 h 41 min

    Rooh le jacuzzi sous la neige ❅❅❅ Ça avait l’air d’être une jolie parenthèse cette nuit comme des cowboys 🙂

    1. Letizia Répondre
      19 mai 2016 à 7 h 39 min

      Les flocons donnent vraiment une autre ambiance, c’était presque magique. C’est dommage la photo de la neige qui tombe à travers de la vitre du sauna était belle aussi mais notre appareil photo n’a pas voulu arrêter de faire de la buée… 😀

  3. Julie Répondre
    23 mai 2016 à 9 h 55 min

    Oh c’est un peu magique cette ambiance, cette neige, ça emmène ailleurs, bien loin de la Suisse pour le coup 🙂

    1. Letizia Répondre
      23 mai 2016 à 10 h 12 min

      Magique, c’est le mot! Un vrai weekend déconnexion.

  4. Florylege Répondre
    22 décembre 2016 à 0 h 59 min

    Salut! super série de photos et très joli blog que je découvre grâce à Marlène du site No Tuxedo. Malgré le froid qui transparait bien dans votre récit, j’ai bien envie de faire un tour dans ce pays! (en prévoyant gros sac de couchage bien chaud +++, bouillotte, chaussettes en tricot haha)

    1. Letizia Répondre
      22 décembre 2016 à 9 h 18 min

      Oui prends un sac de couchage et une bouillotte 😜

Laisser un commentaire