Suisse

Balade en forêt avec des lamas

Notre weekend dans notre belle région continue… Après notre nuit en mode cowboy dans nos cabanes Far West, nous avons poursuivi notre folle aventure non pas avec des bisons mais avec des lamas.

Une expérience très drôle, détendue et parfaite pour les familles!

Nous avons rendez-vous avec André Steiner et ses lamas sur le plateau de Diesse. Nous ne savons pas vraiment à quoi nous attendre. Pour le moment, la seule chose que nous avons entendu dire des lamas est leur sale caractère et le fait qu’ils crachent. Peut-être… Une opportunité pour en apprendre d’avantage sur ces petits camélidés.

Les lamas sont des créatures très drôles

Les lamas peuvent paraître un peu bourrus à première vue…

Dans la remorque, les lamas commencent à s’impatienter. André nous rassure: « ils ont juste envie de sortir, ils adorent aller se balader ». On sourit un peu tendu, on n’ose pas trop bouger.

Le geste sûr, André rentre dans le véhicule et ressort avec les quatre animaux côte à côte. « Il faut toujours les rentrer et les sortir en même temps pour éviter des débordements ». C’est la première fois qu’on côtoie cet animal alors, pendant qu’il les brosse pour le faire beau, on demande les consignes à respecter. Très calme, André nous explique qu’il n’y a rien de très compliqué avec les lamas, même un enfant de trois ans peut le promener. Nous voilà rassurés!

Raphaël reçoit son lama, moi le mien. Madeleine de Jura & Trois-lacs, qui nous accompagne pour l’occasion, le sien. C’est parti. Au programme ce matin, une boucle d’un peu plus d’une heure pour avoir un aperçu du trekking en lama. Rien de très compliqué en fait, le lama suit la personne qui le guide sans trop se poser de questions.

Quand il veut manger, il veut manger.

A part quand il a décidé de manger ces belles feuilles vertes…

En Amérique du Sud, les lamas sont utilisés pour porter du matériel en terrain accidenté, mais aussi pour leur viande. On ne peut pas vraiment grimper sur leur dos. Pour les randonnées de plusieurs jours, André les équipe de deux sacoches sur les flancs. « L’idée n’est pas qu’ils portent tout, on sensibilise les gens pour que chacun porte ses affaires. »

Aujourd’hui, la promenade étant courte, les sacoches sont vides.

André nous apprend également que le lama est de la même famille que le chameau et le dromadaire et qu’il marche à l’amble. Pour ceux qui ne savent pas, il s’agit d’animaux qui lèvent les deux jambes du même côté et alternent avec celles du côté opposé. La démarche est plutôt rigolote. A regarder de plus près, c’est vrai qu’ils ressemblent à leur cousin tout compte fait.

Marcher avec des lamas, c'est facile.

Les lamas n'ont pas peur des obstacles.

Un obstacle? Pas de problème, le lama peut se déplacer dans les terrains accidentés.

L’histoire des lamas d’André Steiner a commencé il y a 16 ans. Agriculteur dans le canton de Neuchâtel, il a dû, comme Christian Lecomte et ses bisons, diversifier son agriculture pour mettre du beurre dans les épinards. Il nous raconte qu’il a fait un trek avec des lamas en Suisse alémanique et qu’il en est tombé amoureux. « C’était un coup de foudre! » Depuis, il propose des promenades allant d’une heure à plusieurs jours pendant toute la saison estivale.

Avant de laisser André repartir avec ses lamas, on veut quand même élucider le mystère et on lui demande si les lamas crachent vraiment sur les gens quand ils sont furieux. Il éclate de rire et nous explique qu’ils ne crachent que les uns sur les autres pour s’affirmer et que si un jet nous arrive dessus, c’est que nous étions simplement sur la mauvaise trajectoire. Voilà, voilà!

Est-ce que j'ai l'air de ne pas être sympa?

Est-ce que j’ai l’air de ne pas être sympa?


Lama-trekking
  André et Barbara Steiner, Fenin, Suisse
  +41(0)32 853 53 19


A faire dans le coin

  • Forest Jump : On a testé l’accrobranche à une autre occasion et c’est vraiment sympa. Vous pouvez aussi faire du tir à l’arc ou jouer à la pétanque. Fermé en hiver.
    Forest Jump / Les Colisses du Bas / Les Prés-d’Orvin / Tél +41 (0) 32 325 54 30
  • La région est également un paradis pour les randonneurs. Notamment avec l’antenne de Chasseral qui n’est pas très loin et qui est atteignable soit par un bus, soit par une marche.

Lama_Chasseral

Notre beau Chasseral. Le paradis pour les amateurs de belles vues dans la région.

 

Cette balade avec des lamas est le fruit d’une collaboration avec l’Office du tourisme Jura & Trois-lacs. Nous gardons l’entière liberté rédactionnelle.

 

ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS PLAIRE

8 comments
  1. Marlene Répondre
    17 mai 2016 à 9 h 51 min

    Excellent ! Quoi? des Lamas en Suisse ? Super article, ça me tenterait bien de faire cette balade aussi !

    1. Letizia Répondre
      17 mai 2016 à 10 h 10 min

      Oui des lamas en Suisse, c’est drôle n’est-ce pas? Les gens te regardent de façon étrange quand ils te croisent dans la forêt avec ton lama 😀

  2. Chloé Répondre
    17 mai 2016 à 19 h 15 min

    Haha, ils sont trop mignooooons!

    1. Letizia Répondre
      17 mai 2016 à 20 h 34 min

      Quand tu es à côté d’eux tu fais quand même moins la maline 😛 mais c’est vrai qu’ils sont trop mignons!

  3. Clo Répondre
    17 mai 2016 à 20 h 56 min

    Vraiment top !!! J’adorerais faire ça !
    Et je confirme ça crache ! Enfin, moi c’etait un alpaga au Perou et il ne m’a pas loupé ! Looool

    1. Letizia Répondre
      17 mai 2016 à 21 h 09 min

      Sérieusement? Mais tu lui as fait quoi pour qu’il te crache dessus? André Steiner nous a pourtant promis qu’ils ne crachaient que s’ils se sentaient menacés… Tu as voulu lui piquer sa nourriture? 😛 Loooool!

  4. Tiziana Répondre
    18 mai 2016 à 9 h 42 min

    Est-ce que j’ai l’air de ne pas être sympa? Moi je le trouve vraiment sympa, trop drôle 😀

    1. Letizia Répondre
      20 mai 2016 à 9 h 16 min

      Je suis sûre que tu t’entendrais très bien avec eux en plus 😛

Laisser un commentaire