Islande, Préparer son road trip

Faut-il louer un 4×4 pour rouler en Islande en hiver?

Nous avons passé cinq jours en Islande, cet hiver, et notre grand dilemme avant de partir était de savoir s’il était nécessaire ou non de louer un 4×4 pour se déplacer. Après avoir vécu une tempête dont on se souviendra longtemps, je peux vous dire que le 4×4 est certes pratique mais il consomme énormément d’essence. Avant de réserver une voiture tout terrain, il faut connaître vos besoins. Voici quelques informations qui vous aideront peut-être à vous décider.

Pour se déplacer dans un pays comme l’Islande, où il n’y a rien en dehors des villes, des villages, il est nécessaire d’avoir un moyen de locomotion. En été, des bus desservent presque toute l’île mais en hiver, il est préférable d’avoir son propre véhicule. C’est très pratique de pouvoir s’arrêter quand on veut et si vous partez à la chasse aux aurores boréales, la voiture est toujours un endroit où vous réfugier s’il fait trop froid.

Dans quel état sont les routes?

Avant de vous expliquer les petites choses à connaître sur la location et les assurances, il faut savoir qu’il existe deux types de routes en Islande. Les routes « paved » où il est possible de rouler à 90km/h et les routes « unpaved » où la vitesse est limitée à 70km/h. Inutile de parler des « F-roads » dans cet article, puisque ces quatre routes de montagne sont impraticables en hiver. La « route 1 » qui fait le tour de l’île est « paved » dans son ensemble. Pourquoi est-ce que les Islandais n’ont pas goudronné toutes les routes? Tout simplement car avec les températures négatives, c’est plus simple de boucher les trous causés par le gel avec du gravier que de refaire la route chaque année. Malins non?

En tant que petits suisses (pas les yaourts), nous n’avons pas vraiment eu de problème à conduire sur les routes Islandaises mais pour quelqu’un qui n’a jamais conduit sur ce type de surface, il faut savoir rester prudent. Évitez de freiner brusquement sur une route « unpaved » au risque de vous retourner. Ne sous-estimez pas la force du vent en voulant à tout prix respecter ou dépasser les limitations de vitesse, une bourrasque ou un camion couché sur le bas-côté vous feront rapidement comprendre qui est le chef en Islande. Et non ce n’est pas vous… Si les routes sont annoncées comme « slippery » faites attention, ça glisse!

Pour savoir presque heure par heure dans quels états sont les routes, les Islandais utilisent un site  vraiment très bien fait. Il suffit de cliquer sur la zone où vous vous trouvez, ou celle où vous souhaitez vous rendre, pour avoir un aperçu direct de l’état des routes. Ne sortez jamais sans avoir regardé. Si la route est rouge, elle n’est pas praticable et il y a même des chances qu’elle soit fermée.

The Icelandic Road and Coastal Administration

Cliquez sur l’image pour accéder au site.

Quelle compagnie de location?

Quand on part faire un road trip aux États-Unis, il suffit de choisir la compagnie la moins chère parmi celles que vous connaissez. En Islande, vous remarquerez très vite que les compagnies européennes sont hors de prix et que si vous voulez alléger votre budget (presque de moitié), il faudra vous tourner vers les compagnies islandaises. Après quelques recherches, nous avons choisi Iceland Car Rental, sans regret. Ils viennent vous chercher à l’aéroport pour vous amener 300 mètres plus loin. Ils sont gentils ces Islandais, que voulez-vous.

C’est en ce qui concerne les assurances que ça se corse un peu. Il faut savoir que les dégâts aux châssis, les dégâts à la carrosserie, les dégâts causés par des moutons, des poneys ou des geysers ne sont pas compris dans le prix de l’assurance et que les Islandais ont prévu le coup pour vous faire un peu peur avec des assurances dont vous n’avez jamais entendues parler.

Islande - 4x4

Le plaisir d’un road trip, s’arrêter n’importe où pour profiter d’une lumière ou d’un paysage.

Quelles assurances?

Deux assurances nous ont fait hésiter un instant à casser notre tirelire, pour avoir le cœur léger, mais finalement, après avoir discuté quelques minutes avec les responsables de l’agence, nous avons décidé de partir sans supplément. Nous n’avons eu aucun problème à part une vitre fendue que nous n’avions pas remarquée au moment de l’état des lieux. La voiture a été changée sans aucun problème.

Protection contre les dommages causés par le sable et la cendre

Tout le monde se rappelle de l’éruption d’Eyjafjöll en 2010 qui a immobilisé les avions dans toute l’Europe. Je dois vous avouer que j’ai un peu de mal à imaginer l’effet de la cendre sur une carrosserie mais je peux vous certifier l’effet « papier de verre » que peut avoir le sable. Si vous décidez comme nous d’éviter de prendre cette assurance, essayer de vous parquez dans des endroits abrités. En ce qui concerne les volcans, il ne vous reste qu’à prier pour qu’il n’y ait pas d’éruption pendant votre séjour.

La protection anti-gravier

Comme je l’ai dit plus haut, les routes en Islande sont « paved » ou « unpaved ». Des projectiles propulsés par d’autres voitures peuvent donc faire des dégâts à vos vitres mais également à la carrosserie de votre voiture. Nous n’avons pas pris cette option mais je dois vous avouer que je serrais les dents d’entendre les cailloux taper sous la voiture. Pour éviter les pare-brises cassés et les impacts sur la carrosserie, gardez vos distances avec les gens devant vous. Si vous avez visité l’arrière-pays, et par là je veux dire si vous avez fait du 4×4, c’est toujours sympa de nettoyer votre voiture avant de la rendre. Le loueur fera moins attention à quelques petits impacts en plus. Il y a plusieurs stations de lavage en arrivant à Reykjavík. Même si les loueurs ne sont pas tous des profiteurs, n’oubliez pas de faire un tour de votre voiture en touchant votre véhicule, ça vous évitera de payer les dégâts des autres.

L’assurance contre le vol

Un malheur est vite arrivé mais dans un pays où vous ne croisez presque personne, qui voudrait vous voler votre voiture? Quand vous êtes en ville, profitez de stationner dans des parkings payants (celui de l’opéra à Reykjavík est sympa et pour l’anecdote si vous ne pouvez pas payer aux automates, il faut aller à la réception au rez-de-chaussée et insister).

Alors 4×4 ou pas 4×4?

Maintenant que vous savez tout, ou presque tout, sur la conduite hivernale et les assurances islandaises, c’est à vous de décider. Rappelez-vous seulement que les « f-roads », uniquement accessibles en 4×4, sont fermées en hiver et les autres routes sont tout à fait praticables avec une voiture normale. Si c’était à refaire, nous ne prendrions pas de 4×4 car toutes les voitures (même les petits modèles) sont équipées de très bons pneus neiges et consomment beaucoup moins d’essence. La différence de prix vous permettra de vous offrir un restaurant ou une tranche de requin marinée à l’urée sur la péninsule de Snæfellsnes à la fin de votre séjour.

Voiture

Derniers conseils pratiques pour conduire en Islande en hiver

Avant de partir à l’aventure, toujours se renseigner sur les conditions météorologiques sur le site vedur.is. C’est aussi sur ce site que vous trouverez les prévisions pour les aurores boréales.

Les panneaux sur le côté des routes ne sont pas là pour faire joli, ils sont là pour vous donner la vitesse du vent en mètre par seconde. Pour vous donner un exemple,  25m/s = 90km/h; 35m/s = 126 km/h et 50m/s = 180km/h. Inutile de vous rappeler de faire attention à vos portières…

L’Islande est un pays très agréable à conduire et nous n’avons pas non plus eu besoin de GPS, une bonne vieille carte en papier est suffisante mais encore faut-il avoir le sens de l’orientation 😉

 

Tous nos articles et nos photos sur l’Islande

Rendez-vous sur la page qui récapitule tous nos articles sur l’Islande pour savoir ce que nous avons déjà fait là-bas.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les laisser dans les commentaires. On sera ravi d’essayer d’y répondre.

Et puis sinon, bonne route!

 

ARTICLES QUI POURRAIENT VOUS PLAIRE

15 comments
  1. Tiziana Répondre
    19 mai 2015 à 10 h 55 min

    Informations intéressantes, merci beaucoup.

  2. Clara Répondre
    20 mai 2015 à 17 h 53 min

    Kikou, nous on avait loué un dresser 4X4, en septembre, vraiment indispensable quand tu vas dans les routes du landmanalaugar 🙂

    1. Letizia Répondre
      22 mai 2015 à 9 h 34 min

      C’est vrai que pour les autres saisons que l’hiver, c’est une autre histoire le 4×4 et on louerait nous aussi un véhicule tout terrain pour aller fouler les terres du Landmanalaugar 🙂

  3. Mali Répondre
    26 mai 2015 à 10 h 06 min

    Pour avoir roulé en islande en été, même à la « bonne saison », j’ai été surprise de voir combien les routes pouvaient varier de pratiquables à caillouteuses en quelques kilomètres… j’ai même eu plusieurs fois peur de crever (on avait une voiture de location) mais il faut croire que leurs pneus sont solides ^^

    1. Letizia Répondre
      27 mai 2015 à 12 h 25 min

      J’ai eu très peur pour le dessous de la voiture (à cause du bruit des cailloux) plus que pour les pneus, mais après en hiver, on n’a pas traversé de rivière ou fait du vrai 4×4 🙂 Notre loueur nous a certifié que les pneus neiges étaient vraiment de bonne qualité et c’est vrai que nous n’avons eu aucun problème 🙂

  4. MATHIEU Répondre
    25 juillet 2016 à 11 h 54 min

    Bonjour,
    Nous prévoyons de partir visiter l’ouest de Islande avec des amis le 22 octobre prochain, pensez vous qu’il serait judicieux de louer un 4*4 pour cette période de l’année? Et une dernière question : aviez vous réservé votre location de voiture, ou aviez vous loué directement en arrivant sur place à l’aéroport?
    Merci d ‘avance pour vos réponses.

    1. Letizia Répondre
      25 juillet 2016 à 13 h 26 min

      Bonjour Mathieu,
      C’est toujours Dame Nature qui décide en Islande mais en octobre, la plupart des routes internes risquent d’être fermées (elles l’étaient également en juin cette année). Le 4×4 est vraiment utilisé par parcourir ces routes spéciales où il faut traverser des rivières ou pour faire du hors piste (qui est d’ailleurs interdit!). Je ne connais pas non plus votre itinéraire mais je ne conseillerais pas la location de 4×4 si vous restez sur la route n°1 ou si vous parcourez la péninsule de Snæfellsnes, une voiture normale suffit et vous ferez de belles économies. J’ai mis des photos des routes dans mes différents articles sur l’Islande en hiver, à vous de décider si vous vous sentez à même de conduire sur ce genre de surface.
      Concernant la réservation de la voiture, nous avons loué en avance chez Iceland Car Rental (lien dans l’article) et cette année, nous avons plutôt opté pour IceRentalCars car leurs tarifs. étaient plus avantageux.
      Bon voyage et n’hésitez pas si vous avez d’autres questions.

  5. MATHIEU Répondre
    26 juillet 2016 à 14 h 23 min

    Bonjour,
    Merci pour votre réponse rapide. En fait on pensait également se baser à Borgarnes pour faire la péninsule de Snaellfness et le cercle d’or. On ne reste qu’une semaine, ça me paraît déjà pas mal en plus d’une visite à Reykyavik? J’ai lu que vous aviez fait à peu près le même programme. Je me demandais simplement si sur cet itinéraire les sites sont bien accessibles avec les routes principales et (non secondaires qui seront fermées)? Est ce que faire de la route ainsi ne vous a pas paru trop contraignant pour les visites? Un ami proposait de faire de l’itinérance et de dormir au plus près des sites pour faire moins de route…
    Merci d’avance pour vos conseils, et désolé de vous assaillir de questions ^^

    1. Letizia Répondre
      26 juillet 2016 à 15 h 00 min

      Pour vous donner une idée, voici notre itinéraire pour cinq jours: Un jour pour visiter Reykyavik et faire le trajet jusqu’à Borgarnes. Un jour pour Hraunfossar et les environs, un jour pour le Cercle d’Or, un jour pour la péninsule de Snaellfness et un jour sur la péninsule de Reykanes. Je pense que vous aurez largement le temps de faire le même trajet que nous avec deux jours de plus 😀 Concernant les routes, je ne peux pas me prononcer, c’est la chose un peu imprévisible quand on voyage en Islande. Je vous conseille de jeter un œil au site donnant les conditions des routes (lien plus haut dans l’article) avant de partir et ensuite tous les matins avant de prendre la route. Il se peut qu’une route soit fermée pendant la nuit ou en plein milieu de la journée. La route n°1 est normalement toujours ouverte. A noter qu’il y a un tunnel payant pour éviter de faire le tour du Hvalfjörður (le fjord) même s’il est très beau et que vous ne devriez pas le rater 🙂
      Nous n’avons pas trouvé les trajets contraignants mais il faut savoir qu’il ne fait pas jour toute la journée et que vous allez peut-être faire des excursions nocturnes pour voir des aurores. Deux arguments à ne pas prendre à la légère si vous n’aimez pas trop conduire. L’avantage d’un emplacement stratégique est que vous pourrez faire des économies en réservant pour plusieurs jours.
      Pas de soucis pour les questions, n’hésitez pas si vous en avez d’autres 😛

  6. christine Répondre
    16 septembre 2016 à 20 h 56 min

    Merci pour votre article ! Comme je voyage en octobre, les F road ne seront surement pas fermé.. Je me demande vraiment si ça vaut la peine louer un 4×4 étant donné que je suis toute seule, le coût est presque le double et je ne vois pas s’il y a des frais d’âge en vas de 25 ans -_-

    1. Letizia Répondre
      16 septembre 2016 à 23 h 03 min

      Bonjour Christine,
      Je ne mettrais pas ma main à couper qu’elles soient encore ouvertes mais si tu ne prévois pas d’aller dans le centre de l’île et que tu restes sur les routes normales, il n’y a pas besoin de 4X4. Une petite voiture suffit amplement et surtout elle coûte beaucoup moins chère à la location.
      Bon voyage et n’hésite pas à venir nous donner ton avis quand tu reviens 😊 Tu verras, l’Islande est un pays magnifique!

  7. Audrey Répondre
    12 octobre 2016 à 16 h 28 min

    Merci beaucoup pour cette article je me posais exactement cette question partant en février prochain mais n’ayant pas un budget illimité. Je n’ai pas encore regardé tous vos articles (mais j’y vais de ce pas 🙂 ) mais je me demandais à quelle période vous êtes partis en hiver et s’il y avait beaucoup de neige selon les endroits c’est plus ça qui me fait peur. Les voitures ont toutes des pneus neige là bas de toute façon non?

    1. Letizia Répondre
      13 octobre 2016 à 8 h 28 min

      Bonjour Audrey,
      Nous sommes partis en mars et il y avait encore de la neige mais pas sur toutes les routes et surtout pas sur la numéro 1. Notre voiture avait des pneus neige neufs. Les Islandais sont de nature prudente, pas de soucis de ce côté là.
      On te souhaite un très beau séjour, c’est un pays incroyable! N’hésite pas si tu as d’autres questions 😉

      1. Audrey Répondre
        2 novembre 2016 à 11 h 03 min

        Bonjour Letizia,
        Merci beaucoup de prendre le temps de nous répondre, je pense effectivement que je ne vais pas prendre un 4×4 c’est vraiment cher et je pensais réserver dans une agence locale, il y en a une mieux que les autres selon vous?
        En tous cas j’ai hâte d’y être je vous raconterai à mon retour 🙂

        1. Letizia Répondre
          4 novembre 2016 à 12 h 00 min

          Il y a les liens de l’agence que nous avons utilisé dans l’article ci-dessus et un autre lien sur l’article des Fjords du nord. On recommande les deux agences locales!

Laisser un commentaire